Le coopératisme

Ce mot indique, selon le dictionnaire Flammarion, une «théorie prônant l’extension des coopératives de production et de consommation, en vue de résoudre le problème des échanges». Mais c'est bien plus que cela. Le coopératisme peut devenir le dénominateur commun de l’économie du partage, de l’économie circulaire et de l’économie sociale. Depuis plusieurs années, je plaide pour que les coopératives soient considérées comme des modèles organisationnels pertinents et efficaces pour accompagner le développement humain, dans le respect de l'environnement.  Je crois en l’émergence d’un modèle socio-économique fondé sur la coopération et dont le nom fédérateur serait le coopératisme.