Diplomatie européenne

[Conférence] Les états généraux de la diplomatie culturelle (5 février 2021)

J'ai organisé et animé pour Francophonie sans frontières et l'école des nouveaux métiers de la communication (EFAP) « Les états généraux de la diplomatie culturelle ». Cette conférence numérique du 5 février 2021 a réuni pendant deux heures étudiants, experts et diplomates issus de différents pays (Canada, France, Grèce, Madagascar, Japon, Tunisie) dans le but de discuter des différents enjeux de la diplomatie culturelle.


[Article] L’Union européenne réaffirme sa diplomatie d’ouverture (3 janvier 2018)

La cheffe de la diplomatie européenne Frederica Mogherini, en visite à Cuba, promeut une politique internationale antinomique de celle du président américain.  Cette « relation forte entre l’UE et Cuba », réaffirmée par la cheffe du Service européen pour l’action extérieure, s’appuie sur une position commune des États membres de l’UE. Le rapprochement entre Cuba et l’Europe – qui est l’un de ses principaux partenaires commerciaux – a été scellé par l’accord de dialogue politique et de coopération, conclu en décembre 2016 et entré provisoirement en vigueur le 1er novembre 2017 (en attendant sa ratification par l’ensemble des États membres de l’UE). Cuba était jusqu’alors le seul pays d’Amérique latine et des Caraïbes avec lequel l’UE n’avait pas conclu de traité bilatéral.


[Concours d'éloquence] Si j'étais ministre des Affaires étrangères... (juillet 2016)

Le Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères a posé le cadre d'un exercice d'éloquence inédit auquel j'ai participé en juillet 2016 : il s'agissait de décliner, par le biais d'une courte vidéo, les priorités qui seraient les miennes si j'étais nommé ministre des Affaires étrangères.

Comme vous le constaterez dans cette vidéo, j'ai choisi (avec une pointe d'humour, dans le style survolté du film Quai d'Orsay et de la BD éponyme) de centrer mon action sur quelques objectifs :

  1. la réorientation européenne ;
  2. le développement prioritaire du bassin méditerranéen et de l'Afrique ;
  3. la sécurité de nos ressortissants ;
  4. la Francophonie et le plurilinguisme.

Par un second discours à Montréal (via Skype), j'ai précisé que "moi, ministre des Affaires étrangères" :

  1. je conduirai une politique de prévoyance, axée sur la prévention des conflits. Je fusionnerai le centre de crise du ministère avec le Centre d'analyse, de prévision et de stratégie ;
  2. je mènerai une diplomatie des solutions, pour la préservation de la planète et de sa biodiversité ;
  3. je travaillerai avec nos meilleurs experts afin d'inventer des mécanismes de concertation pour la gestion durable des ressources ;
  4. j'ouvrirai un Consulat général à Godthab, au Groenland ;
  5. j'intensifierai nos relations avec la Francophonie ;
  6. et je plaiderai pour une Europe des grands projets fédérateurs en matière de sécurité et de Défense, de recherche scientifique, d'indépendance stratégique, alimentaire, énergétique et numérique.
Publication sur la page facebook du Quai d'Orsay
Publication sur la page facebook du Quai d'Orsay

Master 2 Diplomatie et négociations stratégiques, parcours "Diplomatie européenne" (2013)

La création du SEAE et du poste de Haut Représentant de l'UE (2009)

Affaires européennes et internationales à Sciences Po Aix (2008)