Le château de Villers-Cotterêts : une renaissance !


2022 : un rendez-vous avec l'histoire

2022 marque le début de la restitution au grand public du château royal de Villers-Cotterêts, appelé à devenir la Cité internationale de la langue française ! Après le scandale de son abandon durant plusieurs années, ce haut lieu du patrimoine lié à l'histoire de la France et de la langue française (1539 : Édits de Villers-Cotterêts signés par François 1er qui firent du français la langue de l'administration et de la justice) sera progressivement réhabilité dans sa splendeur et enrichi d'un parcours permanent.


À terme, le château sera un véritable lieu de vie, de rencontres, de transmission et de création. Cette réussite à venir n'aurait pu être possible sans l'engagement de Jacques Krabal, sans la vision du président de la République et sans les dizaines d'ingénieurs, d'ouvriers, d'artisans, de spécialistes de la culture et du patrimoine rassemblés par le Centre des monuments nationaux, le Ministère de la Culture et les collectivités territoriales.

 

Cette réalisation essentielle pour le département de l'Aisne entraîne des changements positifs pour la population : développement économique et touristique, lutte contre illettrisme, innovation, mobilité des personnes et brassage des cultures. En 2018, dans son étude 𝕃’𝕖́𝕝𝕒𝕟 𝕕𝕖 𝕝𝕒 𝕗𝕣𝕒𝕟𝕔𝕙𝕠𝕡𝕙𝕠𝕟𝕚𝕖 : ℙ𝕠𝕦𝕣 𝕦𝕟𝕖 𝕒𝕞𝕓𝕚𝕥𝕚𝕠𝕟 𝕗𝕣𝕒𝕟𝕔̧𝕒𝕚𝕤𝕖 (à consulter ici : http://urlr.me/6yjTM) , Benjamin Boutin appelait à « Faire du château de Villers-Cotterêts un lieu de partage » :

 

« Ce haut lieu de la francophonie en France pourrait accueillir des réunions internationales. Il permettrait de valoriser la mobilité des talents dans le monde francophone. Sur le plan local, il donnerait lieu à un nouvel aménagement du territoire et des transports, Villers-Cotterêts étant située à 45 minutes de Paris (en train) et de l’aéroport de Roissy (en voiture), de manière à l’intégrer pleinement aux réseaux touristiques. Des artistes en résidence œuvreraient de concert à l’embellissement et à l’aménagement intérieur de certaines ailes du château, dont les décors dépouillés sont de véritables pages blanches. Faire du château une œuvre partagée d’artistes et d’artisans du monde francophone enverrait un signal d’ouverture aux pays francophones : celui du partage de notre patrimoine le plus emblématique. En somme, il s’agit de faire de la restauration du château un projet collaboratif francophone sur le long terme. »

 

Désormais, cette belle ambition pour la France et la Francophonie doit déployer ses ailes. 2022 ouvrira un nouvel avenir pour le sud de l'Aisne, mais aussi pour la France qui sera au rendez-vous de son histoire et de son ouverture sur le monde !

Visite du chantier présidentiel de Villers-Cotterêts (pendant sa rénovation)

Visite du Château royal de Villers-Cotterêts (avant sa rénovation)

La Renaissance, un tournant axial pour la langue française

Sur les traces de Geoffroy Tory à Bourges

Geoffroy Tory, humaniste, typographe, traducteur et "importateur" de la cédille dans la langue française (c'est grâce à lui que nous sommes des "Français" plutôt que des "Francais") fut une personnalité incontournable de l'univers du livre à la Renaissance.

 

A la fois un précurseur des règles et usages de la langue française, éditeur et artiste, il fut l'un des introducteurs des caractères romains en France et l'un des premiers réformateurs de l'orthographe française. Soutenu par François Ier, le roi qui déploya une grande politique en faveur du français, Tory, qui y participa de façon éminente, fut le premier à porter le titre d'Imprimeur du Roi.

 

La directrice de la Culture, du Patrimoine et du Tourisme de Bourges Sandrine Dumoulin ainsi que la Conservatrice de la Bibliothèque des Quatre piliers, Caroline Laurant, invitèrent Benjamin Boutin à consulter l'édition originale de son chef-d'œuvre : Champ fleury. Une merveilleuse plongée dans la Renaissance littéraire !