Les maisons d'écrivains


Un patrimoine littéraire à préserver et à faire découvrir

« Les maisons où vécurent des écrivains ont une âme particulière. J'apprécie infiniment ces endroits, pour avoir eu la chance d'en visiter un certain nombre, de la maison de Georges Clemenceau à Saint-Vincent-sur-Jard au château de Monte-Cristo à Le Port-Marly, en passant par la maison natale de Jean de La Fontaine à Château-Thierry et la maison de Tolstoï à Moscou. »

Merci à Sophie Vannieuwenhuyze, qui effectue un travail essentiel pour fédérer et animer ces lieux d'exception.

 

Retrouvez toutes les informations sur le site de la Fédération nationale des Maisons d'écrivain & des patrimoines littéraires.


La maison de Tolstoï à Moscou


Léon Tolstoï eut plusieurs demeures. Sa maison de Moscou, transformée en musée, fut construite en 1808. Il y vécut en famille de 1882 à 1901. Elle se trouvait dans le quartier populaire des Tisserands. La façade est en vieux bois durci, peinte en brun et en orange avec des corniches vert foncé. Son architecture est sobre. Face à la porte d’entrée, un grand escalier donne sur le grand salon. Par terre traine la peau d’un ours tué par un paysan qui avait failli coûter la vie à Tolstoï. Plus loin, le mythique bureau où Tolstoï y écrivit durant 19 ans.

 

L'écrivain et philosophe aspirait à une vide de grande simplicité. Je ne peux que vous conseillez de visiter cette charmante maison si vous passez par Moscou. De nombreux objets de la vie quotidienne, du mobilier, des portraits et des vêtements d’époque plongent le visiteur dans la vie quotidienne de l'auteur de Guerre et Paix et du Royaume des cieux est en vous. Profitez-en également pour vous promener dans le jardin qui conserve une part de son charme et son calme d'antan.

La demeure de Chateaubriand en vallée de Chevreuse


Marcel Proust AU grand hôtel de Cabourg


Construit en 1907, le Grand hôtel de Cabourg est un palace au style néo-italien où rôde toujours le fantôme de Marcel Proust. L’écrivain français y passa ses étés, de 1907 à 1914. Depuis, l’établissement, appartenant à la belle ville de Cabourg, mise sur l'héritage proustien pour demeurer l’un des plus grands hôtels 4 étoiles de la côte normande.