conférences & ateliers

100 jeunes francophones unis pour l’innovation sociale

La section française de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) a organisé à Paris du 2 au 4 octobre 2019 la première édition des Rencontres francophones de l'Innovation sociale. Une centaine d’entrepreneurs sociaux âgés de 18 à 35 ans, issus de pays francophones (France, Québec, Tunisie, Sénégal, Belgique, Cameroun, RDC, Maroc…) se sont réunis autour des problématiques liées à l'innovation culturelle, démocratique et éducative. Au programme : tables-rondes, ateliers d’idéation et visites de terrain dans plusieurs incubateurs d’innovation citoyenne et « tiers-lieux » parisiens (Halles Civiques, Lab 110 bis du Ministère de l’Education nationale, Fabrique de la Solidarité, Lab Superpublic, Grands Voisins…).


Les participants sont allés à la rencontre de porteurs de projets innovants. Dans le domaine des médias citoyens par exemple, nous avons ainsi pu échanger avec les initiateurs du journal d’opinion alternatif Le Drenche ou encore du média en ligne Accropolis, qui s’inspire des méthodes des jeux vidéo et du style des youtubeurs pour rendre les sujets politiques plus attractifs auprès des jeunes. 

 

Présente à la conférence d’ouverture et durant une soirée de réseautage, la Déléguée générale du Québec en France et à Monaco, Michèle Boisvert, a présenté l'innovation sociale comme l’une des priorités de la coopération franco-québécoise. L'administratrice de l'Organisation internationale de la Francophonie, Catherine Cano (elle aussi québécoise), a détaillé quant à elle les dispositifs francophones en faveur de la jeunesse, de l'entrepreneuriat et de l'innovation sociale. Des interventions de La Confejes, de l’OIF et de l’Agence française de développement ont également ponctué ces Rencontres, pour l'organisation desquelles l’équipe de l'OFQJ n’avait pas ménagé ses efforts depuis plusieurs mois.

 

Le souhait a été exprimé de reconduire en 2020 ces Rencontres de l’innovation sociale mariant innovation pédagogique, démocratique, urbanistique et culturelle. La question environnementale, au cœur des enjeux de société qui préoccupent les jeunes, serait sans doute à inclure dans la prochaine édition.