lancement

Le Réseau des villes francophones et francophiles d'Amérique

Le Réseau des villes francophones et francophiles d'Amérique

90 villes d'Amérique ont décidé de mettre en valeur leur identité francophone et francophile en se regroupant en réseau.

 

Le lancement de ce projet a eu lieu le soir du 29 octobre 2015 au grand salon du Centre Vidéotron de Québec.

 

Durant toute la soirée, j'ai rencontré des francophones venus du Québec, de l'Ontario, du Nouveau-Brunswick, du Manitoba, de la Saskatchewan, du Vermont, des Caraïbes et de la Louisiane.

 

Certains d’entre eux m’ont fortement marqué par leur détermination à défendre leur culture et à parler notre langue en contexte très minoritaire. 33 millions de locuteurs du français vivent en Amérique.

 

Le réseau poursuit 4 grands objectifs : 1. Mettre en valeur la richesse et la vitalité du patrimoine francophone ; 2. Valoriser les milieux culturels francophones et francophiles ; 3. Développer des alliances économiques et stratégiques ; 4. Promouvoir les attraits touristiques des villes membres sur la scène internationale.

 

Bravo aux maires des trois villes fondatrices : M. Régis Labeaume, maire de Québec, M. Joey Durel, maire de Lafayette, et M. George Leblanc, maire de Moncton et au Centre de la francophonie des Amériques pour cette initiative!

90 villes d'Amérique ont décidé de mettre en valeur leur identité francophone et francophile en se regroupant en réseau.

 

Le lancement de ce projet a eu lieu le soir du 29 octobre 2015 au grand salon du Centre Vidéotron de Québec.

 

Durant toute la soirée, j'ai rencontré des francophones venus du Québec, de l'Ontario, du Nouveau-Brunswick, du Manitoba, de la Saskatchewan, du Vermont, des Caraïbes et de la Louisiane.

 

Certains d’entre eux m’ont fortement marqué par leur détermination à défendre leur culture et à parler notre langue en contexte très minoritaire. 33 millions de locuteurs du français vivent en Amérique.

 

Le réseau poursuit 4 grands objectifs : 1. Mettre en valeur la richesse et la vitalité du patrimoine francophone ; 2. Valoriser les milieux culturels francophones et francophiles ; 3. Développer des alliances économiques et stratégiques ; 4. Promouvoir les attraits touristiques des villes membres sur la scène internationale.

 

Bravo aux maires des trois villes fondatrices : M. Régis Labeaume, maire de Québec, M. Joey Durel, maire de Lafayette, et M. George Leblanc, maire de Moncton et au Centre de la francophonie des Amériques pour cette initiative!