langue française et art oratoire


Les débats en français sont un moyen de promouvoir la francophonie dans la mesure où plus une langue est pratiquée, plus ses mots sont utilisés lors de débats vifs et passionnés, plus elle s'affirme dans l'espace public et moins elle a de chances de devenir une langue morte. De très nombreuses associations de débat et d'art oratoire fleurissent dans le monde francophone et cette rubrique s'en veut l'un des reflets. Personnellement, j'ai eu l'occasion de développer des liens de jeunesse avec des francophones de différents pays grâce au projet Défi de la Conférence Olivaint ainsi que par différentes concours de débat et d'art oratoire auxquels j'ai participé.

La Conférence Olivaint

Centre de réflexion politique indépendant fondé en 1875, la Conférence Olivaint est la doyenne des associations étudiantes de France. Parmi ses anciens membres figurent des personnalités telles que Robert Schumann, Pierre Mendès France, Georges Bidault, Jacques Attali, Erik Orsenna, Alain Juppé, Jean-Louis Bourlanges, Jean-Pierre Chevènement, Laurent Fabius ou encore Arnaud Montebourg. L'association regroupe des étudiants et jeunes professionnels qui nourrissent un intérêt vif pour le débat et les affaires publiques. Parce qu'il est constitutif du débat public et de la démocratie, l'art oratoire est au cœur de ses activités. La Conférence dispense ainsi des formations théoriques et pratiques à l'art oratoire avec le concours de ténors du barreau comme Maître Olivier Schnerb.

Conférence conjointe des branches "jeunes" et "anciens" de la Conférence Olivaint au Cercle France Amérique
Conférence conjointe des branches "jeunes" et "anciens" de la Conférence Olivaint au Cercle France Amérique

La Joute des Conférences

La Joute des Conférences fait se rencontrer, le temps d'une soirée, les meilleurs orateurs de la Conférence Olivaint et de l’École de Formation des Barreaux de Paris pour un concours d’éloquence de haute volée, sous l’arbitrage du 9ème secrétaire et d’un ancien secrétaire de la Conférence des Avocats du Barreau de Paris, ainsi que des Anciens de la Conférence Olivaint. C’est à la Conférence Olivaint qu'est revenue la responsabilité d’organiser la sixième édition de la Joute des Conférences, sous la présidence de Monsieur Jean-Marc Sauvé, Vice-Président du Conseil d’État.

Ainsi, le vendredi 13 juin 2014, après 5h de préparation du sujet tiré au sort "L'expression doit-elle être ordonnée?" (que je devais défendre à l'affirmative), j'ai eu l'honneur de présenter mon discours dans la salle de l'Assemblée générale du Conseil d’État à Paris. Ce discours de 8 minutes fut suivi d'une joute avec un contradicteur et d'une séquence de réponse aux questions du jury.

A l'issue de cet exercice, le Vice-président du Conseil d’État m'a décerné le premier accessit, une médaille d'argent que j'étais heureux de rapporter à la Conférence Olivaint.

Le concours d'éloquence du Quai d'Orsay

France Diplomatie a posé le cadre de cet exercice inédit auquel j'ai participé en juillet 2016 : il s'agissait de décliner, par le biais d'une courte vidéo, les priorités qui seraient les miennes si j'étais nommé ministre des Affaires étrangères. Comme vous le constaterez, j'ai choisi (avec une pointe d'humour et dans le style survolté du film Quai d'Orsay) de recentrer notre action sur quelques objectifs : la réorientation européenne, le développement prioritaire du bassin méditerranéen et de l'Afrique, la sécurité de nos ressortissants, etc. Bien entendu, la Francophonie n'est pas en reste !


Si J'étais Ministre Des Affaires Étrangères...

Par un second discours, déclamé à Montréal et reçu au Quai d'Orsay par Skype (capture d'écran ci-contre), j'ai précisé que "moi, ministre des Affaires étrangères", je conduirai une politique de prévoyance, axée sur la prévention des conflits. Je fusionnerai le centre de crise du ministère avec le Centre d'analyse, de prévision et de stratégie. Je mènerai une diplomatie des solutions, pour la préservation de la planète et de sa biodiversité. Je travaillerai avec nos meilleurs experts afin d'inventer des mécanismes de concertation pour la gestion durable des ressources. J'ouvrirai un Consulat général à Godthab, au Groenland. J'intensifierai nos relations avec la Francophonie et je plaiderai pour une Europe des grands projets fédérateurs en matière de sécurité et de Défense, de recherche scientifique, d'indépendance stratégique, alimentaire, énergétique et numérique.

Publication sur la page facebook du Quai d'Orsay
Publication sur la page facebook du Quai d'Orsay