repères

Quelques acteurs de la francophonie

Abdou Diouf

 

J'ai eu le privilège de rencontrer en 2013 Son Excellence Monsieur Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, ancien Premier Ministre puis successeur de Léopold Sédar Senghor à la présidence de la République du Sénégal. Cet homme de grande stature, à la fois pleinement Africain et pleinement universel, a été le visage de la Francophonie politique pendant douze ans. Il savait imposer le respect aux autres chefs d’États et était apprécié pour ses qualités de médiateur, mises au service de la paix, de la stabilité et de la démocratie en Afrique et dans le monde. 

Antonine Maillet

 

Première auteure non-française à avoir obtenu le prix Goncourt (1979), née en 1929 au Nouveau-Brunswick, elle est sans contredit le plus grand nom de la littérature acadienne. Sa plume puise aux sources de la langue française. Spécialiste de Rabelais, elle conserve, à plus de 90 printemps, un brio intellectuel et une imagination sans pareils. Son ouvrage-phare, Pélagie-la-Charrette, véritable épopée, met en scène l'héroïsme d'une femme qui incarne à elle seule le courage de nos cousins, les Acadiens. 


Jean-Louis Roy

 

Historien, diplomate, écrivain originaire de la Beauce, Jean-Louis Roy a été directeur du quotidien Le Devoir et délégué général du Québec à Paris, avant d'être choisi par les chefs d’États et de gouvernements pour diriger l'ACCT de 1990 à 1998. Aujourd'hui dirigeant de Partenariat International, il impressionne par sa hauteur de vue et ses capacités rédactionnelles et relationnelles. Voyageur du monde, cosmopolite, il est un fin connaisseur des réalités contemporaines de la Chine et de l'Afrique. De surcroît, il s'est beaucoup investi pour les droits et libertés de la personne humaine. Jean-Louis Roy est un homme engagé aux qualités rares !

Clément Duhaime

 

Il représente à mes yeux ce que la société et l’État québécois sont capables d'engendrer de meilleur. Serviteur de l’État mais avant tout de la dignité humaine, remarquable diplomate et ancien administrateur (numéro 2) de l'Organisation internationale de la Francophonie, Clément Duhaime est une ressource précieuse, tant par son brio intellectuel, par sa capacité de synthèse et d'entraînement que par ses qualités humaines. J'ai beaucoup d'admiration et d'estime pour lui et de la gratitude pour tous les efforts qu'il a mis en œuvre pour faire grandir la francophonie et les valeurs de fraternité, de justice et de paix qui lui sont consubstantielles.

Monique Cormier

 

Vice-rectrice associée à la langue française et à la Francophonie, Monique Cormier gère la politique linguistique de l'Université de Montréal et valorise la langue française sur le campus. Elle joue un rôle décisif dans le positionnement de l'Université de Montréal parmi les plus importantes institutions francophones d'enseignement supérieur dans le monde. Titulaire d'un doctorat en traduction de l'Université Sorbonne Nouvelle–Paris 3, elle est une enseignante-chercheuse et une gestionnaire de grand talent, reconnue internationalement pour ses travaux en terminologie et en métalexicographie. Sa carrière a été couronnée par la plus haute distinction du gouvernement du Québec, soit le Prix Georges-Émile-Lapalme. Elle est chevalière dans l’Ordre national du Québec et dans l’Ordre des Palmes académiques de France.

Louis Sabourin

 

La leçon que son brillant parcours inspire est que l’exemplarité d’un seul homme peut avoir une grande incidence dans son milieu et dans le monde. Louis Sabourin a marqué l’histoire de l’institution universitaire québécoise. René Lévesque l'a sollicité pour doter le Québec d’une filière de formation en études internationales. Bâtisseur du Québec, il a contribué à sa projection hors de ses frontières. Ce « Félix Leclerc de l’international », formule empruntée à Pierre Lemonde, président-directeur général du Conseil des relations internationales de Montréal (un organisme que Louis Sabourin a fondé il y a trente ans) a fait non seulement le tour de l’île, mais aussi le tour du monde, œuvrant pour la coopération et l'éducation, particulièrement en Afrique francophone.