"Le Chêne et l'Érable" renforce le lien franco-canadien

Benjamin Boutin, président de Francophonie sans frontières, et Louise Beaudoin, ancienne ministre québécoise des Relations internationales, lors de la conférence inaugurale du cycle d'échange "Le Chêne et l'Érable", le 22 novembre 2017, à Paris.

Francophonie sans frontières

 

C'est à Montréal, en janvier 2017, que l'idée prend racine. Expatrié dans la Belle-Province depuis 2014 dans le cadre de ses études, le Français Benjamin Boutin, qui jongle alors entre plusieurs engagements dans le milieu associatif, met sur pied l'ONG Francophonie sans frontières avec trois collègues. Leur objectif ? Promouvoir la mobilité et l'échange entre les jeunes francophones, qu'ils soient issus des Amériques, d'Asie, d'Europe ou d'Afrique. Avec une philosophie : nourrir le dialogue des cultures à travers le partage d'un précieux héritage commun : celui de la langue de Molière.