Mohamed Mbougar Sarr

Né Dakar en 1990, meilleur élève des classes de Terminale au Concours général de 2009, Mohamed Mbougar Sarr est un romancier sénégalais d'expression française diplômé de l’École des Hautes Études en Sciences sociales (EHESS). Il y effectue un master, formation Arts et langages et travaille également sur Léopold Sédar Senghor. Il obtient en 2021 le prix Goncourt pour son ouvrage La plus secrète mémoire des hommes.

Jacques Toubon

Haut fonctionnaire et homme politique français, député de 1981 à 1993, maire du 13e arrondissement de Paris de 1983 à 2001, ministre de la Culture puis de la Justice entre 1993 et 1997, député européen de 2004 à 2009 puis médiateur des droits, Jacques Toubon s'est illustré par la loi qui porte son nom.

Bernard Landry

Les mots d’intégrité, de compétence, d’humanisme, de patriotisme, de hauteur de vue ont été prononcés à juste titre pour qualifier son action d’homme d’État et ses qualités humaines. Ancien Premier ministre du Québec (2001-2003), Bernard Landry aimait le Québec de tout cœur. Il a contribué par cet amour et la vivacité de son intelligence à construire le Québec contemporain. Il aurait voulu pousser le Québec un peu plus haut, un peu plus loin ! Et même si son rêve d’indépendance ne se sera point réalisé de son vivant, il aura inspiré de nombreuses générations et participé à l’émancipation socio-économique et politique de son pays tant aimé ! Francophile, Bernard Landry était convaincu que les destins de la France et du Québec étaient intimement liés, nations inséparables par l’histoire, le présent et l’avenir. « A mon sens, Bernard Landry représentait le meilleur versant du patriotisme, à savoir l’amour des siens. Merci à ce grand ami de la France, à ce bâtisseur d’un Québec fort au sein d’une francophonie accueillante et fraternelle » - Benjamin Boutin.

Michel Robitaille

Haut fonctionnaire du Québec, Michel Robitaille a occupé diverses fonctions diplomatiques et associatives qui ont fait de lui un acteur majeur de la francophonie nord-américaine. Ex-Délégué général du Québec à Paris et représentant personnel du Premier ministre québécois près la Francophonie, Michel Robitaille préside actuellement le Centre de la francophonie des Amériques et co-préside le réseau international des Maisons de la francophonie. « Michel et moi faisons partie de la même famille de militants qui ont la francophonie chevillée au corps. J'admire son énergie communicative, son sens de l'organisation et ses qualités humaines » - Benjamin Boutin. 

Antonine Maillet

Première auteure non-française à avoir obtenu le prix Goncourt (1979), née en 1929 au Nouveau-Brunswick, elle est sans contredit le plus grand nom de la littérature acadienne. Sa plume puise aux sources de la langue française. Spécialiste de Rabelais, elle conserve, à plus de 90 printemps, un brio intellectuel et une imagination sans pareils. Son ouvrage-phare, Pélagie-la-Charrette, véritable épopée, met en scène l'héroïsme d'une femme qui incarne à elle seule le courage des Acadiens. 

Elisabeth Moreno

Née au Cap-Vert, passionnément Française, Elisabeth Moreno a d'abord mené une brillante carrière dans le secteur privé tant en France qu'en Afrique. Puis, le 6 juillet 2020, elle a été nommée ministre déléguée auprès du Premier ministre Jean Castex, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances. « Elle a la francophonie à cœur. Je l'ai mesuré lors de son intervention au colloque-hommage à Senghor. De surcroît, la façon dont elle incarne et défend les valeurs de la République française, son parcours, sa compétence et son aménité méritent notre plus grande considération » - Benjamin Boutin.

Jacques Krabal

Député de l'Aisne et Secrétaire général parlementaire de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), Jacques Krabal a œuvré de manière décisive pour la transformation du château de Villers-Cotterêts, trop longtemps abandonné, en une cité internationale de la langue française. Au parlement français ainsi qu'à l'APF, il ne cesse de promouvoir une francophonie politique, plus à l'écoute des besoins des citoyens. « Travailler à ses côtés est une chance et un honneur » - Benjamin Boutin.

Henri Senghor

Neveu de Léopold Sédar Senghor, Henri Senghor a poursuivi une brillante carrière diplomatique, portant la voix du Sénégal partout dans le monde. Fidèle épigone de son oncle, il perpétue la mémoire familiale.

Louise Beaudoin

Successivement ministre déléguée aux Affaires intergouvernementales canadiennes, ministre de la Culture et des Communications responsable de la Charte de la langue française, ministre des Relations internationales, et de la Francophonie et ministre d'État aux Relations internationales, Louise Beaudoin a également été déléguée générale du Québec en France. Auteure de Plaidoyer pour la diversité linguistique (2008), officière de l’Ordre national du Québec et grande officière de la Légion d’honneur, elle assume la présidence du conseil d’administration du Regroupement des événements majeurs internationaux.

« Figure majeure de la vie politique et médiatique québécoise, Louise Beaudoin est à mon sens la femme politique la plus brillante de sa génération » - Benjamin Boutin

Clément Duhaime

Serviteur de l’État mais avant tout de la dignité humaine, remarquable diplomate et ancien administrateur (numéro 2) de l'Organisation internationale de la Francophonie, Clément Duhaime est une ressource précieuse, tant par son brio intellectuel, par sa capacité de synthèse et d'entraînement que par ses qualités humaines. « J'ai beaucoup d'admiration et d'estime pour lui et de la gratitude pour tous les efforts qu'il a mis en œuvre pour faire grandir la francophonie et les valeurs de fraternité, de justice et de paix qui lui sont consubstantielles. Clément Duhaime représente à mes yeux ce que la société et l’État québécois sont capables d'engendrer de meilleur » - Benjamin Boutin.

Fabienne Reuter

Porter la voix des Wallons et des Bruxellois dans le monde et au sein des Organisations internationales, promouvoir la Francophonie, porter les valeurs des Droits de l’Homme, de la démocratie et de l’égalité des genres, ce sont les missions poursuivies par Fabienne Reuter tout au long de sa carrière.

Ousmane Paye

Économiste et diplomate de formation, conseiller spécial du Secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf, Ousmane Paye était en charge des affaires politiques et diplomatiques de l'OIF et a contribué à la montée en puissance des institutions francophones. À ce titre, il a eu à conduire plusieurs médiations en Afrique. Il a été par la suite ambassadeur du Sénégal au Canada.

Jean-Baptiste Lemoyne

Ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie et auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises, Jean-Baptiste Lemoyne est, depuis sa jeunesse, un militant de la francophonie qui s'est investi dans la sphère associative et politique.

Abdou Diouf

Secrétaire général de la Francophonie, ancien Premier Ministre puis successeur de Léopold Sédar Senghor à la présidence de la République du Sénégal, cet homme de grande stature, à la fois pleinement Africain et pleinement universel, a été le visage de la Francophonie politique pendant douze ans. « Il savait imposer le respect aux autres chefs d’États et était apprécié pour ses qualités de médiateur, mises au service de la paix, de la stabilité et de la démocratie en Afrique et dans le monde » - Benjamin Boutin. 


Léopold Sédar Senghor, l'homme complet

Il a laissé de son passage sur Terre une empreinte singulière. Sa pensée et son action demeurent contemporaines ; elles ont creusé un sillon que ni l’érosion du temps ni la corruption des idées n’altèrent. Je veux parler de Léopold Sédar Senghor...


Alioune Diop, le Socrate noir

Le Monde a consacré des portraits de grande qualité de ces personnages majeurs du mouvement de la Négritude, qui a contribué à affirmer la dignité du monde noir.


Aimé Césaire, le chantre de la Négritude

Le Monde a consacré des portraits de grande qualité de ces personnages majeurs du mouvement de la Négritude, qui a contribué à affirmer la dignité du monde noir.


Onésime Reclus, inventeur du mot francophonie

Auteur d’une cinquantaine d’ouvrages, Onésime Reclus était à la géographie ce que Jules Michelet était à l’histoire. Pionnier de la maison d’édition Hachette, du tourisme et de l’écologie, il reçut la médaille d’argent de l’Exposition universelle de 1900, la médaille d’or du Touring-Club de France et le prix Pierre-Félix Fournier de géographie...